un peu de poésie

Texte d’Hélène Dorion

Souvent j’ai vu passer des attentes. La méditation, le développement personnel oscillent entre deux tendances. L’envie de changer et la peur du changement elle-même. Hélène Dorion, poète, dans son excellent livre Recommencements (ed Druide) évoque la vie, la mort et les morts multiples qu’on peut traverser dans une vie, pour aller vers ce qu’on est, vers une transformation.

p.96 : « Alors, lorsque la vie nous demande de nous abandonner à la fureur des vents et à la brûlure du feu, notre premier mouvement est de résister. Nous refusons de détruire ce que nous avons patiemment édifié ou difficilement gagné. Nous ne sommes pas prêts à laisser la feuille se détacher de la branche et s’échouer au sol. Nous voulons les fruits de la semence. Mais le vivant nous apprend que seul compte ce grain planté sans attente dans la terre labourée pour l’accueillir. Comme lui, nous sommes voués à la transformation. Nous craignons la morsure du feu, nous souhaitons éviter la turbulence des eaux. Nous oublions ainsi la fraîcheur de la mer, son indicible beauté, que la flamme es source de lumière et que c’est la nuit qui nous conduit vers l’aube. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s