Solitude et connexion

Qu’est-ce qui fait de nous des êtres sensibles et connectés au monde qui nous entoure ?

Notre vulnérabilité, notre faculté à nous tenir proche de nos émotions les plus intimes et personnelles.

L’éducation, les valeurs familiales et l’environnement ont parfois dressé des barrières entre nos émotions et nous. S’autoriser à être vulnérable pouvait être mal vu, voire interdit. Dès lors le besoin d’approbation a pris le pas sur le besoin d’être reconnu pour qui on est, dans toutes ses dimensions et la façon de l’exprimer.

Selon Brené Brown

« Connection is the energy that is created between people when they feel seen, heard and valued, when they can give and receive without judgement. Belonging is the innate human desire to be part of something larger than us. Because this yearning is so primal, we often try to acquire it by fitting in and by seeking approval, which are not only hollow substitutes for belonging, but often barriers to it. Because true belonging only happens when we present our authentic, imperfect selves to the world. Our sense of belonging can never be greater than our level of self-acceptance. »

« Le sentiment de connexion correspond à l’énergie qui se crée entre des personnes qui se sentent vues, entendues, valorisées, qui peuvent donner et recevoir sans jugement. L’appartenance est le désir humain inné de faire partie de quelque chose de plus grand que nous. Parce que ce besoin atavique est aussi primaire, nous essayons souvent de le combler en tentant de rentrer dans le moule et en recherchant l’approbation. Des moyens qui sont non seulement des substituts creux à l’appartenance, mais aussi des barrières fréquentes qui nous en séparent. Parce que le sentiment d’appartenance véritable n’apparaît que quand nous présentons nos êtres authentiques et imparfaits au monde. Notre sentiment d’appartenance ne dépassera jamais notre niveau d’acceptation de soi. » (trad. personnelle)

Ce que cela m’inspire : s’aimer et s’accepter détermine la vérité et la richesse des relations que nous tissons avec notre entourage. Jouer un rôle n’amène que des relations viciées et dénaturées de leur substance. La connexion véritable se joue de part et d’autre (la relation a deux bouts !) et si je suis authentique de mon côté, je laisse aussi à l’autre sa part dans la création du lien.

Si la richesse pouvait se mesurer à l’authenticité des liens et à la connexion avec votre entourage, vous sentiriez-vous riche ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s