Et si je restais chez moi aujourd’hui ?

Un très bel article du magazine télérama qui nous dit en substance : dans cette époque de grand déballage personnel et intime, est-ce que rester chez soi ne serait pas la solution pour être bien ? Se centrer autour de l’essentiel, ce qui nous habite, être en bonne compagnie avec soi ?

En ces temps de course après les activités, le travail, la famille.. prendre du temps pour soi, chez soi, semble être un défi à relever. Pourtant, c’est là qu’il est possible de faire le point, se donner de l’énergie, faire ce qu’on aime. De s’arrêter pour mieux repartir.

Jacques Salomé parle du besoin d’intimité : celui d’avoir chez moi, un espace personnel qui m’appartient en propre. Un lieu où je peux m’isoler pour un moment, ou plus simplement un tiroir qui ferme à clé et dont l’accès m’est réservé.

Se sentir chez soi, c’est aussi tisser des liens avec le lieu où l’on vit et ses occupants.Vivre à l’aise dans son environnement hors de toute activité obligatoire. Profiter du temps et de la vie qui passe.

Se sentir chez soi, c’est aussi, quand on a changé de lieu, de pays, cet élément essentiel : « On n’est pas chez soi parce qu’on a des racines dans un lieu donné, mais plutôt parce qu’on est accueilli quelque part. »

S’accueillir en soi, chez soi, n’est-ce pas là l’essence même de la méditation ?

Prenez-vous le temps d’entrer dans votre espace personnel et intérieur ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s