Voyage

Dans certains voyages d’où l’on ne revient pas, le seul bagage qui compte, c’est l’amour qu’on emporte avec soi.

Celui du regard, du geste partagé

Celui de la compassion intérieure, seul avec soi

Simplement être, ne plus vouloir ni pouvoir

C’est la plus grande puissance qui se trouve au monde

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s