Quelques conseils du Barefoot Doctor, Stephen Russell.

En ligne sur son blog ici

Il est question de rester calme et détendu quoi qu’il se passe, étirer la colonne, respirer largement dans le ventre, détendre les muscles du visage. Eviter de résister à la douleur, à l’inconfort, aux situations difficiles sous peine de les voir se renforcer.

Le plus souvent nous avons tendance à bloquer quand il y a une douleur. Alors qu’il est plus efficace d’aller dedans, de la laisser exister et couler en soi, comme si on entrait dans une rivière. Cela semble contre-intuitif mais cela fonctionne très souvent. Évidemment mieux vaut s’y livrer dans un espace privé, surtout si des émotions fortes remontent. Mais au quotidien, quand on sent le blocage, il peut être sain de le repérer et de respirer, détendre le corps et s’engager dans le ressenti complètement. Si cela suscite des émotions difficiles et risquées (qu’on ne veut pas montrer en public) trouver un moment pour s’isoler et reprendre contact avec l’émotion et l’événement.

C’est le meilleur moyen d’éviter que cela se transforme en maux corporels. Entendre sa douleur maintenant c’est lui donner l’espace qu’elle prendra en criant si je ne fais rien.

Bonne pratique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s