Une petite pratique pour aujourd’hui : quand je sens que j’ai trop de choses à faire, que tout semble urgent et pour hier, il est temps de m’arrêter.

Le temps d’arrêt

  • respirer sans forcer, en conscience
  • se parler : c’est un moment difficile, je me sens débordée.. etc
  • tenir sa propre main ou toucher un endroit du corps (la poitrine) pour ramener le calme et se dire : je ne suis pas la seule à vivre cette situation.
  • Pour apprécier chaque moment, même s’il est difficile, faire le son hmmhh, comme si je mangeais quelque chose de bon et que j’apprécie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s