Tonglen : méditation de la compassion

La pratique bouddhiste se concentre sur la libération de la souffrance. Comment ? En étant bienveillant envers soi et envers les autres. Pour exercer le muscle de la compassion, la méditation Tonglen permet d’accéder à cette bienveillance et de la nourrir. Absorber la souffrance en inspirant et envoyer de la compassion et des choses positives en expirant. Cela semble contre-intuitif pour un esprit occidental, mais en fait cela fonctionne dans les faits. Prendre soin des autres a un effet positif sur l’humeur et l’énergie.

Deux enseignements pour aller un peu plus loin.

Pema Chödrön (en anglais)

 

Matthieu Ricard (en français)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s