Parfois, je lis. J’apprends. Je désapprends aussi. Avec le temps, les éléments qui ont pu être utiles à une époque se trouvent désuets, inutiles, à une autre. Tout comme je change de vêtement, de style parfois, au fil de mes envies, des possibilités, je m’autorise avec le temps à changer des croyances, des opinions.

Le risque majeur en vieillissant, c’est de s’encroûter. Dans ses idées, ses croyances. De penser que la vérité valable à un moment de la vie est LA vérité, valide en tout temps. Si les bouddhistes parlent d’impermanence, c’est simplement pour se souvenir que pour laisser entrer le neuf, ce qu’on souhaite, mais aussi les nouvelles expériences apportées par la vie, il faut d’abord vider, faire de la place.

Vider de vieilles croyances comme on change de chaussures quand elles sont vraiment trop usées, plus réparables et font mal aux pieds. Pour les souliers, c’est évident.. alors qu’est-ce qui nous empêche d’en faire autant avec les croyances ?

Qu’est-ce qui vous empêche de lâcher des croyances qui vont font plus de mal que de bien ? Dans mon cas, c’est l’habitude..  la peur du changement.. La nouveauté souhaitée et redoutée tout à la fois. Et si ça marchait, cette nouvelle vie, cette nouvelle vision, cette idée… saurais-je supporter le supplément de bonheur, de joie, de prospérité qu’elle pourrait m’apporter ? Pourrai-je supporter de me sentir mieux, plus détendue et vivante ?

Vu comme ça.. c’est plus difficile de résister, non ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s