Petit dialogue entre le Docteur McCoy et Spock aujourd’hui.

« The release of emotions, M. Spock, is what keeps us healthy. Emotionally healthy, that is. »
« That may be, Doctor. However I have noted that the healthy release of emotion is frequently really unhealthy to those closest to you. » _  Star Trek – Plato’s stepchildren.

« La libération des émotions, M. Spock, c’est ce qui nous donne la santé. La santé émotionnelle, bien entendu. »
« C’est peut être ça, Docteur. Cependant, j’ai noté que la libération saine des émotions est souvent vraiment néfaste pour les personnes qui sont dans votre entourage. »

Spock, demi-Vulcain, logique , contrôle ses émotions, ce qui n’est pas le cas du bon Docteur McCoy, le médecin-chef au coeur d’or et au tempérament un peu.. impulsif. Ces deux opposés m’ont enseigné une chose importante. Que la libération des émotions est nécessaire pour être en équilibre, mais pas n’importe comment.

Établir les conditions d’une saine libération émotionnelle est garant d’une santé et d’une énergie en équilibre. Non seulement en soi, pour soi, mais aussi pour son entourage.

Au fil du temps j’ai compris que Spock luttait en partie contre sa nature humaine pour maintenir un équlibre susceptible de sauter moins souvent que celui du bon Docteur, mais d’une façon très radicale qui pouvait le détruire et causer aussi du tort à ceux qui sont autour de lui. Cependant, rendu conscient de son fonctionnement par la pratique de la méditation et d’exercices mentaux, il est capable de prendre les devants quand la situation se présente.

Avec l’âge, le personnage évolue, des années 60 jusqu’à sa dernière incarnation en 2013 par l’acteur original, Leonard Nimoy. Cette longévité exceptionnelle a donné l’occasion à l’acteur de créer un véritable archétype, au-delà de la fiction originale. Double personnel, Spock devient un reflet de ce que l’acteur Nimoy a compris de la vie. Le Spock de la maturité a finalement compris qu’au delà des enseignements, de la méditation, de sa vie sur Vulcain et de ses origines, l’être unique qu’il est devenu est aussi le produit de ses expériences, de la fréquentation des humains, de la vie à bord d’un vaisseau d’exploration voué à la découverte de l’étrange et l’inconnu. D’officier scientifique, il devient un pont entre les cultures, investi dans un nouveau rôle de médiateur lors de missions diplomatiques.

Il a appris qu’être humain pouvait aussi être une bonne chose. Sans renier sa culture d’origine, il devient capable d’humour à froid, d’exprimer des émotions – avec retenue certes, mais tout de même !

Accepter toutes ses facettes et faire la paix avec elles, voilà un exemple majeur de chemin de beauté. Trouver la beauté à l’intérieur de soi en intégrant les expériences vécues et ce même dans les aspects les plus difficiles à accepter, c’est la voie que je compte bien emprunter pour avancer vers la paix intérieure.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s