« Le tout premier facteur de sérénité, c’est l’autorisation que l’on se donne d’être humain, c’est-à-dire de connaître des hauts et des bas, des échecs, des variations d’humeur . Vous pensez que vous n’allez pas bien parce que vous êtes déprimé, anxieux ou en colère ? Détrompez-vous, c’est au contraire un signe de bonne santé mentale, car il n’existe que deux sortes de personnes au monde qui n’éprouvent jamais d’émotions pénibles : les psychopathes et les cadavres » – Tal Ben Shahar

Ce docteur en psychologie positive, dans la lignée de Martin Seligman est un ancien perfectionniste qui sait bien de quoi il parle. Être heureux, c’est le thème de son petit livre : Apprendre à être heureux (ed Pocket) est une mine d’informations pour qui souhaite apporter de l’équilibre dans sa vie. Et comprendre que le bonheur se construit chaque jour, notamment en acceptant de jouer, de se donner de l’espace et du temps, de la compassion et de l’écoute, pour être plus capables de le donner à d’autres par la suite.

Photo by Matthew Fournier on Unsplash

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s